06.87.71.36.12

Un Fauteuil Club : Une Histoire, Une Vie

 Définition qui demanderait aux historiens de la décoration de se regrouper et de se mettre d'accord.

Voici notre définition, qui a inspiré l'article que nous avons proposé à Wikipedia.


 
Définition du fauteuil club


Le fauteuil Club est une création purement française. Il est apparu sous le nom de « fauteuil confortable » avant d’être reconnu sous son nom actuel. En effet, Il est dit « confortable » en opposition au fauteuil «  de style », plus droit et moins enveloppant. Des artisans les plus inconnus les uns que les autres ont participé à la conception de ce fauteuil.L’apparition du terme club est mal connu. Ce n’est pas un terme pensé et élaboré dans les écoles. Cela provient peut être, de ces fameux clubs français et anglais dans les colonies où les grands de ce monde aimaient se rencontrer et discuter.

multiple formes de fauteuil club

Caractéristiques du fauteuil club


I. La Forme 


S’il est vrai qu’il fait parti des grands classiques de la décoration d’intérieur en France, le fauteuil CLUB est toujours d’actualité. En traversant le siècle, celui-ci a gagné en charme, en diversité et en célébrité.
Avec une grande simplicité, l’époque ART DECO a dessiné des fauteuils caractérisés par des lignes souples et épurées, par opposition à l’Art Nouveau dès 1910.Après la deuxième guerre mondiale, sont apparues d’autres dizaines de formes différentes. Certaines ont su traverser l’érosion du temps comme le moustache ou le chapeau de gendarme, référence à la forme de leur dossier.La Forme ronde est devenue la silhouette référence du fauteuil club, mieux encore, elle est La vision symbolique du fauteuil.

Fauteuil club rond, Breizh club é


II. Fabrication 


Créateur, Menuisier, Mégissier, Tapissier, Sellier, Coloriste sont les principaux corps de métiers nécessaires à la fabrication d'un fauteuil CLUB. La synergie de toutes ces connaissances a donné vie au CLUB. 

Il est apparu au début du XXème siècle avec l’application de nouvelle technique de garniture : l’utilisation des ressorts biconiques en garniture suspendue ou non suspendue dans l’assise, mais aussi dans les dossiers et les accotoirs. Est ajouté à la souplesse du ressort un rembourrage en crin végétal.Le progrès industriel a remplacé cette méthode de garnissage par des ressorts no-sag ou des sangles élastiques, et de la mousse synthétique.

Atelier breton, made in france


III. L’enveloppe 


Le revêtement a évolué selon les modes et les techniques industrielles : Simili, velours, vachette ou bycast plus récemment. La peau de mouton (basane)  reste la marque d’authenticité de ce fauteuil. Cette peau de 90 cm2  environ, tannée de manière végétale, laisse apparaître, au travers de la couleur, les marques et les défauts de la peau, qui rendent chaque fauteuil unique. De plus, le grain de la basane d’une grande finesse, permet au fauteuil de prendre une patine particulière au fil du temps. « La qualité du cuir français jouissait d’une renommée internationale au XIXème siècle. Les peaux mégissées fines notamment (la basane) , sont un produit typiquement français dont la qualité supérieure ne fût égalée nulle part ailleurs dans le monde… »*Entre 6 et 8 basanes sont nécessaires pour habiller un fauteuil. Elles se posent mouillées, tendues au maximum et se contractent en séchant. Sa durée de vie est de 40 ans environ…Le fauteuil Club est sûrement le seul fauteuil qu’on aime patiner, usé par le temps. Les tâches et les déchirures deviennent des anecdotes, des souvenirs et témoignent du temps passé. Le plus parfait des fauteuils imparfaits.* : le cuir à fleur de peau, Eva Halasz Csiba, édition Adam Biro

basane, peau de mouton, cuir vieilli

Retour au sommaire du blog